Mes tatouages, je vous dis tout !

L’expérience d’une fille tatouée,

Aujourd’hui j’aborde avec timidité le sujet de mes tatouages. Par peur des préjugés ? Sans doute oui. Avant de commencer à vous parler des significations et de mes soins, je vais parler du regard d’autrui.

Notre société avance, notre société progresse. Mais je suis encore trop souvent jugé par mes tatouages, certains regards veulent dire : “tient-tient, voilà une dévergondée” – “ça doit être une fille facile” – “elle a vraiment que ça à faire pour attirer de l’attention”.
Heureusement, ca reste une minorité, beaucoup me disent “oh c’est sympa!”, puis d’autres avec leur ouverture d’esprit d’la taille d’une crotte d’hamster “waaa mais quand tu seras vieille, ça fera moche!”, bon, va falloir mettre les points sur les i.

Il y a bien une chose à comprendre, à intégrer dans vos petites têtes (je parle à ceux qui jugent négativement), c’est que chacun est libre de faire ce qu’il souhaite de son corps, si quelqu’un souhaite dessiner un zizi sur son front, ainsi soit-il. (mdr)

On ne se tatoue pas pour vous, on se tatoue pour des raisons qui nous sont propre. Alors s’il vous plaît, arrêter vos réflexions qui peuvent s’avérer blessantes et perturbantes à chaque fois que vous regarderons nos tatouages par la suite. Puis le coup du “tu seras pas belle avec tout ces tatouages en vieillissant” mais what the fuck depuis quand on est beau quand on a 70 piges ?! Puis au moins j’aurai l’air cool haha.

Sur ces mots qui devaient impérativement être posés noir sur blanc avant de lire la suite, bonne lecture mes chats ! 

Mes soins

Les soins… en voila un vaste sujet.
J’ai testé plusieurs alternatives, chaque tatoueur vous conseillera différents soin à acheter. Mes débuts se sont faits avec de la Bépanthène (les deux premiers), et beaucoup de cellophane collé à outrance, une catastrophe … J’ai su par la suite que cela n’était absolument pas conseillé d’ensaucinner son tatouage comme j’ai pu le faire, gros risque d’infection ! Pour le troisième, je suis passé au soin de La Roche-Posay avec la crème Cicaplast Baume B5 tout en laissant respirer constamment mon bras, pas mal pour ceux préférant l’application d’une crème.

Pour les deux derniers, Carin Silver (ma tatoueuse des deux derniers) m’a tout simplement conseillé des alternatives naturelles ! Et ce fut mon grand coup de coeur. Je vais détailler avec vous les étapes de ce mois de cicatrisation aux huiles végétales.

Mon procédé : 

Après avoir laissé le film de protection pendant plus de 12h, j’ai délicatement lavée mon tatouage, et donc une plaie (ne jamais oublié ça avant toute chose, votre peau a été mutilée !) à l’aide d’un savon sans parfum, neutre. 

Ensuite, j’ai immédiatement commencé mon traitement aux huiles végétales, je me suis procuré en magasin bio un grand flacon d’huile précieuse d’argan de la marque “Nature Douce”. Vous allez m’dire, pourquoi de l’huile d’argan ? Tout simplement, car elle contient l’ensemble des qualités qu’un produit nécessite pour la bonne cicatrisation :

‣ Riche en minéraux et vitamine A – E & D

‣ De l’’antioxydant

‣ Hydrate en profondeur votre peau

‣ Réduit considérablement l’inflammation, les rougeurs et le gonflement de la zone tatouée

‣ N’obstrue pas les pores de votre peau (non comédogène)

‣ Bio, organique et sans cruauté sur les animaux.

Avec ceci, chaque soir, mélangé à l’huile, je rajoute de l’huile essentiel de lavande vraie pour accélérer la cicatrisation, la présence de camphre dans l’huile stimule la nutrition des tissus et améliore l’activité circulatoire, ce qui favorise la cicatrisation et la régénérescence de la peau.

Vous avez également la possibilité de varier avec de l’huile de coco neutre riche en acides gras stimulant  la production de collagène, ou bien encore de l’huile de bourrache connue pour améliorer la souplesse et l’élasticité de la peau.. Il existe tellement de variante 100% naturel !

Mais surtout n’oubliez jamais de bien nettoyer votre peau avant chaque application, et bien évidemment vos mains. Faire des longs massages pour bien incorporer l’huile et surtout LAISSER RESPIRER ! Je ne mets jamais de cellophanes, sauf cas urgent et sur une petite durée !

Mes tatouages

Les oiseaux

Son histoire : Mon premier tatouage, et une folle envie de représenter des oiseaux en envol. Evidemment il y a une signification forte, durant cette période de ma vie, j’ai fait une rencontre qui a chamboulée mon destin. Je me suis sentie libérée, enfin moi-même, et quoi de plus symbolisant que des oiseaux.

L’artiste : J’ai fait ce tatouage au salon Tinta tatouage à Strasbourg. J’avais simplement donné un dessin que j’avais effectué, et il l’a reproduit à l’identique, mais vous pouvez y retrouver de très belles créations.

Prix : 100€

La rose des vents

Son histoire : Le deuxième, 2 mois après les oiseaux (oui oui c’est rapide). Beaucoup ne vont certainement pas comprendre, mais comme expliqué dans mon premier paragraphe, personne est en mesure de me juger. J’ai fait ce tatouage avec mon conjoint (et maintenant fiancé héhé), une rose des vents symbolisant notre direction commune et notre folle envie de voyager ensemble à travers le monde. Et c’est toujours l’amour fou 5 ans plus tard. C’est pas le tatouage que je préfère esthétiquement, mais sa signification est si forte à mes yeux, qu’il m’est impossible à regretter. (mon chéri l’a fait plus grand, et sur le pectoral gauche).

L’artiste : J’ai fait ce tatouage également au salon Tinta tatouage à Strasbourg. A refaire, j’aurai demandé des traits bien plus fin, et davantage de détails respectant les codes d’une rose des vents, je réfléchi à une retouche actuellement.

Prix : 100€

Les fleurs

Son histoire : 3 années sont passées, et voilà que l’envie de tatouage revient ! Mais je voulais quelque chose de pertinemment différents, une création sur-mesure, un talent prononcé. Toujours sur l’avant du bras, dans l’idée de commencer une belle manchette fleurie. Ces fleurs m’inspire le champêtre, mes souvenirs d’enfances, les fins de journées  à courir avec ma meilleure amie à travers les champs de fleurs, ce sont des moments merveilleux que j’ai voulu interpréter grâce à ces fleurs.

L’artiste : Je suis tombée sur Ank grâce au réseau social Instagram, elle tatouait à ce moment là dans le salon Peau d’Epine à Strasbourg. Je suis simplement tombée sous le charme de ses oeuvres.

Prix : 250€

Le papillon de nuit

 

Son histoire : très certainement le tatouage que je préfère de tous. La première raison est simple, je veux donné à mon bras une atmosphère “faune & flore”, deuxième raison, je trouve les papillons de nuit incroyablement mystérieux et beaux à contempler.
Et sa signification est toute particulière à mes yeux. Cet insecte est le symbole même de la métamorphose, et je suis actuellement en train de vivre le plus gros changement depuis ces 24 dernières années. 

L’artiste : Pour ce projet, j’étais à la recherche d’un talent, d’un raffinement tout particulier, d’une délicatesse. Et j’ai trouvé cette perle sur Paris, dans le salon “Les maux bleus”, elle se nomme Carin Silver, vient la découvrir par ici

Prix : 200€

Le mot “Breathe”

 

 

Son histoire : l’un des plus personnels, une histoire d’amitié, une histoire de souvenirs qui m’font du bien. “Breathe me” est simplement le titre d’une musique de l’artiste Sia datant de 2008. J’ai uniquement garder le mot Breathe, j’aime beaucoup sa signification profonde, respire peut avoir tant d’interprétations, c’est poétique à souhait.

Voici la musique : https://www.youtube.com/watch?v=ghPcYqn0p4Y

L’artiste : J’ai fait le mot Breathe en même temps que le papillon chez Carin Silver, elle a une parfaite maitrise des typos !

Prix : 50€

● ● ●

Et voilà ! C’est tout, pour le moment héhé.

N’hésite pas à me dire en commentaire tes projets de tatouages, à poser des questions, je serais ravie d’y répondre ! 🙂

4 commentaires

  1. Je te rejoins totalement par rapport aux critiques des personnes tatouées, surtout les réflexions qui concernent le “quand tu seras vieux”. De nos jours, énormément de personnes sont tatouées, nous serons tous dans le même paniers et d’ici là, j’ose espérer que le tatouage sera bien mieux ancré dans les mœurs !
    Sinon, merci pour tes alternatives naturelles 🙂 je n’ai que de petits tatouages mais j’utilise à chaque fois du Bepanthène. Pour le prochain, je passerai donc peut-être le cap de l’huile d’argan 🙂

  2. J’ai également 5 tatouages, pas tous avec une signification.
    Mon tout premier est une petite encre sur le talon que j’ai fait en commun avec ma soeur dans une période où nous avions besoin de nous retrouver.
    Mon deuxième a été fait en même temps, c’est un noeud dans le haut du dos, que je souhaite depuis mais 15 ans, pour symboliser la féminité (qui me manque).
    J’ai ensuite un unalome entre les seins avec une fleur de lotus, celui là est purement esthétique.
    Les deux derniers sont liés, ce sont les mots Lumos et Nox sur le devant des chevilles, pour ma passion pour Harry Potter.
    A venir : un licorne en culotte qui mange de cookies, en commun encore une fois avec ma soeur. C’est un tatouage qui symbolise notre enfance et qu’on s’était promis, toutes petites d’avoir pour nos 20 et 25 ans respectifs.

  3. Je plussoie ! Les réflexions des autres, on s’en tape mais c’est difficile, voire impossible d’y échapper… Moi j’ai eu droit à “Non mais tu te rends compte, le jour où tu te maries ?”, “Non mais moi je peux, j’ai fait ma vie, j’ai plus besoin de me cacher, mais toi, tu es jeune, tu ne devrais pas te mutiler comme ça” “ça fait bagnard”… Pourtant, j’ai une libellule de 7 cm de large en haut de la colonne vertébrale, une trinité celte de 10cm sur l’avant bras et les reliques de la mort de HP sur l’intérieur du talon, 3cm… alors bon, y’a du foutage de gueule dans l’air !!!

    Merci pour tes alternatives de cicatrisation, je testerai lors de mon prochain, à l’automne ! Pour ma part, mon tatoueur ne m’a jamais mis de cellophane : une gaze à enlever 1 à 2h après le tatouage, lavage à l’eau claire, et crème cicatrisante 3 fois minimum par jour, en couche assez épaisse. Lavage à l’eau claire et au savon sans savon, sans frotter, et séchage en tapotant avec du papier absorbant, et bien évidemment, toujours protégé du soleil (je ne sors jamais avec mes tattoos à l’air sans leur avoir mis un petit coup de stick protecteur !).

    Ton article est inspirant, je te piquerai peut-être l’idée un jour, pour aborder mes tattoos et leur signification… ^^ Bonne continuation à toi, c’est top !

    1. Hello Pau !

      Merci beaucoup pour toi témoignage, ça fait plaisir !! 🙂 Nos tatouages reflètent nos personnalités, nos étapes de vies, et personne est en mesure d’en juger ! Soyons fière 🙂

      Oui bien vue de rajouter la technique de séchage et la protection au soleil, c’est important de considérer que la peau est très fragilisé durant le premier mois !

      J’ai hâte de voir ton propre article au sujet de tes tatouages 😀

      Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *