J’arrête la pilule contraceptive

Hey,

Article un peu spécial, un peu intime.

Aujourd’hui j’ai envie de sortir de ma zone de confort, j’ai envie de me délivrer un peu plus, car j’ai un sujet qui me tient particulièrement à cœur.

Mon histoire ..

Je vais vous raconter mon histoire avec la pilule contraceptive, que je prenais depuis belle lurette, depuis l’âge de 15 ans il me semble.
Comme beaucoup de jeune fille, la pilule a débarqué dans ma vie à CAUSE de l’acné. C’est la solution de facilité, rapide et « efficace ». Et en 2009, la plus couramment prescrite était la DIANE 35, connue pour ces bienfaits à long terme sur l’acné hormonal.
Effectivement sur moi, ça a plutôt bien fonctionné, plus rien au dos, et de moins en moins au visage, mais … c’était pas parfait, puis j’avais toujours encore des micro-kyste « saleté d’boutons ».

Bref je vais pas m’étaler sur le sujet de l’acné plus longtemps, l’article va ressembler à un roman sinon. mais si ça vous intéresse, j’en parlerai dans un prochain ! 🙂

Puis arrive le scandale, fini DIANE 35, et rebonjour acné et règle douloureuse. Pendant plusieurs mois j’ai essayé diverses pilules, mais plus aucune faisant des miracles pour ma peau, et comment dire … quelque chose n’allait pas. Mais à l’époque, personne ne parlait de trouble hormonal ou de la perte de libido à CAUSE de la pilule. Donc on pense que le problème vient de nous, et aucun spécialiste me disait  « change de contraception ».

Car ouais, la pilule c’est un sacré business pharmaceutique. Croyez moi, ils se préoccupent peu de l’impact que cela engendre sur notre santé, tant que l’argent entre n’est-ce pas ? La femme doit subir les conséquences sur son état de santé, et le stress quotidien de l’oubli, sinon c’est de SA faute si elle tombe enceinte. Et tout ça par défaut de renseignement, un manque cruel d’informations sur les effets indésirables.

C’est quand même l’hôpital qui se fou de la charité, prescrire la pilule à une jeune femme de quatorze ans, sans prévention particulière, puis prescrire un traitement type Roaccutane en supposant que cela ne suffise pas à éradiquer l’acné, mais bonjour les dégâts. Fatigue intense, l’envie de rien, manque d’ambition et idée noir, perte de libido, énorme perte de confiance qui s’en suit, bah bravo, vraiment.

Voici un extrait du livre « J’arrête la pilule » de Sabrina Debusquat :

« La génération post-pilule a la gueule de bois, elle se rend compte que, quand les femmes n’acceptent plus les effets secondaires des hormones ou l’idée d’avoir un corps étranger dans leur utérus, nous ne sommes pas loin du « retour à la case départ ». A peine quelques solutions disponibles. Dur de devoir « faire attention » ou de diminuer son plaisir par le préservatif quand on n’y est plus habitué. La seule solution qui respect pleinement l’intégrité physique de chacun est de coupler méthode naturelle et méthodes barrières ».

Le lien complet du livre : J’arrête la pilule

Car venant au sujet sensible de cet article, la perte totale de confiance en soit, du à des effets secondaires hormonales. Je parle pas seulement de la femme, je parle également de l’impact énorme sur un couple. Les relations intimes totalement gâché, si ce n’est pas inexistante, les remises en question sur l’attirance physique.. La femme se pose à ce moment la des milliard de question, pourquoi n’ai-je plus envie, je l’aime encore ? J’ai un problème psychologique ? Et l’homme, pourquoi a t-elle jamais envie de moi, elle en voit un autre, c’est quoi son soucis ?
Tout repose alors sur une relation d’écoute et de confiance, comment régler ce problème si on sait qu’au fond, on s’aime encore, que le problème est ailleurs.

Revenons à mon expérience, car tout là le but.
En mars 2017 mon corps est traversé par une allergie sévère au paracétamol (coucou doliprane). L’urticaire sur tout mon corps me donne l’alerte, avec un stress énorme, et l’excès de Doliprane pour maux de tête, ma santé en prend un coup. Je décide donc à ce moment précis, d’arrêter tout type de médicament, pilule compris.

Et c’est en mai, que mon corps commence à se sentir à nouveau libéré, le retour à l’état naturel, mon cycle qui refait son chemin, qui reprend sa route, ma vie intime qui renaît de ses cendres tel le Phoenix hahaha. j’en rigole mais c’est tellement vrai.
Et vous savez quoi ? Mon acné à quasiment disparu dès l’arrêt de la pilule, c’était juste incroyable.

Alors certes je suis loin d’être gynéco ou sage-femme pour vous parler concrètement de ce sujet, chaque femme est différente, chacune réagi différemment, mais je parle surtout au nom de toutes ces femmes mal dans leur quotidien, mal renseigné sur des solutions alternatives à la pilule.

Et après la pilule ?

Le stérilet pour ma part. Après avoir recueilli plusieurs témoignages, je sais que le stérilet est la meilleure solution alternative au problème que j’avais pu rencontrer auparavant. J’écrirai mon expérience à ce sujet avec le recule nécessaire.
En attendant, n’hésitez pas à vous renseigner, que ce soit pour vous même, votre conjointe si vous êtes un homme, une amie … c’est important d’en parler autour de soit, c’est un sujet qui reste trop tabou à mon gout, la pilule est distribué trop facilement à mon sens, pour ne pas tomber enceinte, il existe des solutions plus saines.

Je serais ravie d’échanger avec vous, d’autres témoignages pourrait en aider certaine en manque d’informations … alors place au commentaire ! 🙂

 

15 commentaires sur « J’arrête la pilule contraceptive »

  1. Très intéressant ton sujet … moi j’ai commencé à la prendre à 19 ans (j’en ai mtn 23) car j’étais en couple depuis 1 an. Et c’est vrai qu’on entend beaucoup de choses sur la pilule, et j’avoue ne pas savoir qui croire, à qui faire confiance, je trouve qu’on est pas trop mis au courant de toutes les sortes de contraception, mais pour ma part avoir un stérilet ça me « dégoûte » un peu, j’ai pas envie d’un corps étranger en moi … Après je consulte ma gynéco tous les 6 mois donc je suis bien suivie.
    La pilule m’a permis d’avoir des cycles réguliers et beaucoup beaucoup moins abondants, ainsi que des règles vraiment moins douloureuses .. après il est vrai que ma libido est changeante mais je pense que c’est dû au stress, c’est surtout pendant les périodes de stress que je ne suis pas au top de ma forme. Et la confiance en soi je crois que ça a toujours été un ptit pb chez moi mdr !
    Je ne pense pas arrêter la pilule d’ici là car étant en couple depuis 5 ans je ne me vois pas revenir au préservatif … Peut-être après un enfant je réfléchirai aux autres solutions, à voir !
    Des bisous ! @marie.dzg

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Marie ! Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂
      Je suis d’accord avec toi, je suis en couple depuis 5ans, et le préservatif ça va 5min.. ! Je peux comprendre que le stérilet puisse effrayer, mais sincèrement renseigne toi un petit peu 🙂 car n’est-ce pas tout aussi flippant d’avaler des hormones qui empêche ton corps de fonctionner normalement ..? Du moins c’est dommage que nous les femmes nous ayons à « subir » ces contraintes sur notre santé.
      En tout cas aussi merci pour ton avis, je pense que chacune réagi effectivement d’une manière différente 🙂 !
      Des bisouuus.

      J'aime

      1. Tu as raison c’est bien dommage que ce soit nous les femmes qui subissons, nous avons le droit de choisir mais les hommes aussi ! Le jour où ils seront plus impliqués et où on les impliquera plus sera un grand jour !

        J'aime

  2. Merci. Merci de donner ton expérience et de témoigner contre cette pilule que l’on prend toutes avec confiance sans se poser de questions sur les conséquences à long termes. Comme toi, je me demandais si j’avais un problème, si j’aimais mon chéri. Car la perte de libido est un effet secondaire de la pilule et non une fabulation des consommatrices ! Nous prenons des hormones qui nous dérègle tellement que notre comportement change. Alerte quoi ! Si une pilule peut réduire notre acné d’adolescente par son dosage et faire un sorte que nous ne puissions avoir d’enfant.. Qu’est ce qu’elle peut faire d’autres ? A quelle point est elle nosive ?
    J’ai arrêté. Et je vais mieux.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci.. merci tellement de donner ton avis, ça compte beaucoup de ne pas se sentir seule. Et je suis totalement d’accord avec toi, cette commercialisation a été mise en avant tel un miracle de notre société, sans pour autant s’alerter, je trouve ça effrayant !
      Et ravie que tu ailles mieux également 😉

      J'aime

  3. Je prends également la générique de la diane 35 depuis mes 16ans (également prescrite pour l’acné). Je me pose de plus en plus de questions à ce sujet et je remarque également les impacts de la pilule sur mon comportement… (je peux pleurer comme une madeleine pour rien du tout par exemple). Mais j’ai peur de l’arrêter d’une part parce que je redoute l’apparition d’acné et d’autre part car je ne saurai quel autre moyen de contraception prendre et sont-ils vraiment moins nocifs que la pilule? Donc pour toi l’acné n’est pas réapparu depuis l’arrêt de ta pilule?

    Merci pour cet article, c’est un sujet très actuel et sensible pour beaucoup de femmes.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ton article il est top, j’ai moi aussi arrêté la pillule il y a maintenant un an et demi, je suis passé au stérilet au cuivre mais un accident et survenu et j’ai dû faire un choix, aujourd’hui je suis au stérilet hormonale, du coup je voulais savoir pour lequel tu as opté ?

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour ton article je pense que c’est des choseq dont il faut parler. Moi aussi j’ai arrêté la pillule 💊 il y a un et demi, j’étais passé au stérilet au cuivre mais un accident est survenu et j’ai dû faire un choix, aujourd’hui je suis au stérilet hormonale.
    Du coup je voulais savoir pour lequel tu as opté, si cela n’est pas indiscret.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton commentaire ! Comme tu l’as dit, c’est important d’en discuter afin qu’on se sentent enfin moins seules ! Je vais opté pour le stérilet en cuivre, en espérant que tout ce passe bien.. ma mère l’avait durant 5 ans, et elle était ravie 🙂
      J’espère que toi tout se passe bien pour le stérilet hormonale ! 🖤

      J'aime

  6. Merci pour ton partage, c’est très bien de sortir de sa zone de confort. J’ai fait ce choix à 17 ans d’arrêter la pillule, mon stress et ma perte de libido n’était vraiment plus gérable. La semaine dernière je suis arrivée au bout de mes trois ans de stérilet (coucou Jaydess) et je vient de Le remplacer par un nouveau mais toujours la même marque. Le bonheur. Porte toi bien 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui comme tu l’as dit, ça devient ingérable.. et j’ai mis tellement de temps à faire un lien avec la pilule ! J’étais persuadé que ça venait que de moi, on se sent très seule dans ces moments là .. et la voir tout vos commentaires me font un bien fou! Merci beaucoup 🖤

      J'aime

  7. Coucou, merci pour cet article, je crois qu’on se pose toutes énormément de questions à ce sujet. Perso je prends la pilule depuis mes 14 ans, j’avais des règles hyper douloureuses, je m’évanouissais à cause de la douleur et aucun médicament ne pouvait changer ça (et puis bon, louper l’école tous les mois à cause de ça, ça va 5min aussi!) La pilule a été un miracle pour moi, j’ai beaucoup moins de douleurs maintenant. Mais forcément vient la question de la composition de la pilule et ça, ça me réjouit de moins en moins. Pour l’instant, aucune autre méthode ne me convient donc je garde celle-ci, et je ne veux en aucun cas passer au stérilet car autour de moi, toutes les filles/femmes qui ont eu un stérilet ont eu énormément de problèmes (infections, stérilet qui se casse après un rapport, stérilet coincé, douleurs atroces au ventre…)
    Bref j’attends une autre solution miracle quoi ! :’) J’espère qu’elle ne tardera pas trop à sortir 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton témoignage Julie ! 😊 je comprends tout à fait ta situation, les règles douloureuses peuvent être traumatisantes !
      Mais ayant une amie sage femme, et connaissant beaucoup de gens proches (comme ma maman) portant le stérilet, j’entends que des avis positifs! Du moins de net amélioration sur le comportement, et sur sa libido, on va dire que l’un va avec l’autre 🙂
      Il y aura toujours des échecs selon le type de contraception utilisé sur différentes femmes, je pense que le mieux c’est d’essayer 😊
      Encore merci pour ton avis ! 🙂

      J'aime

  8. Un sujet tabou c’est certain ! Merci à toi pour cet article grâce auquel je me sens moins seule. Plusieurs réactions de mon corps sans comprendre pourquoi ce changement, puis un jour j’ai eu ce déclic en mettant en cause la prise de la pilule. J’ai tout bêtement arrêté de la prendre et, comme contraception, suis repassée au préservatif. En effet, ça peut paraître compliqué au début mais à choisir je préfère voir ma libido renaître plutôt que de délaisser mon couple.
    Stérilets ou implants, je t’avoue que j’ai un peu le même apriori que la pilule, ils modifient tes hormones. Maintenant chacun est libre, tant qu’il se sent bien dans sa peau.
    Merci à toi !

    J'aime

  9. J’ai lu aussi le livre de Sabrina, il est très intéressant !
    J’ai comme toi commencé la pilule « à cause » de l’acné qu’elle erreur… En 2015 j’ai eu un AVC à cause de la pilule depuis c’est fini je ne prendrai plus le risque avec des traitements avec autant d’effets secondaires et quand on en parle avec des médecins c’est hallucinant même après ce qui met arrivé certains persistent avec leur « fabuleuse pilule »… 🙄
    Pour plus d’info tu peux retrouver mon témoignage sur mon blog et un article sur le livre de Sabrina.
    Merci d’avoir partager ton expérience c’est le meilleur moyen d’informer les autres 😉
    À bientôt
    Cindy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s